Atelier NDF

MIC - Ilôts D1 et D3 Ecoquartier Micheville

Lieu : Villerupt (54)

MOA : EPA Alzette – Belval

MOE : Codeveloppement, Jim Clemes architectes, Atelier Vagagond architectes, K-Hut Architectes, Atelier NDF co-traitant

2023
Etudes en cours

 

Construction de 200 logements et des espaces paysagers des îlots D1 et D3 de l’écoquartier Micheville. Le site de Micheville à Villerupt fait partie de l’unité paysagère des Grandes vallées du Pays-Haut. Le Pays-Haut de Meurthe-et-Moselle est entaillé par de nombreuses vallées encaissées qui composent des paysages très différents des vastes étendues agricoles homogènes du plateau.

Surface : 11 000.00 m²
Montant des travaux : 11 M€ HT
Montant des travaux lot paysage : 530 K€ HT

Une richesse écologique liée à l’alternance pelouse et buissons que nous avons voulu réinstaller dans le projet de paysage des îlots D1 et D3. Aussi, le parking enterré qui nous impose une épaisseur de terre végétale réduite sur la quasi-totalité du projet nous permet de requestionner cette contrainte et devient un atout pour la constitution de ses pelouses caractéristiques des paysages du Pays-Haut qui de fait poussent dans des épaisseurs de terre moins généreuses que les boisements des vallons. Ses boisements légèrement plus denses, nous les retrouvons sur des modelés de terre nous permettant d’avoir plus d’épaisseur de terre et ainsi planter des arbres. 

Les ambiances paysagères sont imaginées telles que nous pourrions les retrouver ailleurs autour de Villerupt. Dans un soucis écologique et de cohérence paysagère, la palette végétale est adaptée au climat et milieu naturel de Micheville ce qui nous permet d’imaginer aisément l’allure général des espaces extérieurs. 

Les pelouses de milieux naturels ouverts seront présentes selon 3 critères de plantations et de gestions : 

– Les prairies fleuries, sauvages et naturelles dont l’entretien sera limité à 1 fauche par an 

– Les pelouses récréatives, tondues régulièrement pour y jouer et s’y reposer 

– Les massifs plantés de vivaces et d’annuelles permettant de jouer avec les saisons, les couleurs et les textures des floraisons et des feuillages des végétaux plantés. 

Des arbustes et arbres tiges et en cépées viendront animer les prairies et marquer les saisons de leurs feuillages caduques et les floraisons printanières. Les cheminements irrigueront le jardin central pour créer des espaces à l’intimité différenciée selon les espaces. Des espaces de jeux et de rencontres (jeux pour enfants, terrains de pétanques) viendront compléter l’offre d’usage dans le jardin tout en gardant des vues vers le jardin linéaire, le mur de pierres et le parc forestier au Sud du projet. Des bacs potagers et des composteurs sont dispersés dans le jardin à l’usage des résidents.